FASHION / FASHION WEEK

Milan FW : Quand Pucci se marie avec Christelle Koché

C’était l’une des associations les plus attendues de la Fashion Week Milanaise. Pucci, on le sait tente de redonner un nouveau souffle à sa stratégie de communication et à ses créations et il semblerait que la maison Italienne soit plutôt bien partie. En effet, Cette collection fait partie d’un projet de taille qui vise à faire évoluer la « manœuvre créative » d’Emilio Pucci en ouvrant les archives de la maison italienne à des talents créatifs, en permettant à des designers de renom de déployer leur interprétation des emblématiques imprimés de la marque de luxe connue pour leur audace et leur vivacité.

Christelle Koché, c’est la créatrice Française du label Koché, bien connue pour la féminité urbaine qu’elle maitrise avec brio.

Pour ce défilé, on assistait à une union plutôt réussie : En effet, les imprimés historiques qui font la symbolique de la marque mixés au vestiaire sportswear chic de Koché donnaient une bourrasque de fraicheur créative à la marque à l’image un tantinet aristocratique.

Christelle Koché fouille ainsi dans les archives historiques de la marque pour les retravailler à sa sauce, en déstructurant les motifs ou en les assemblant pan par pan créant ainsi de véritables patchworks de tissus de textures différentes. ( Par exemple : un assemblage de robes de soie fluides et de sweats en jersey aux imprimés Pucci rajeunis, dans des notes vives et électriques comme le fuchsia, le lilas ou le bleu électrique ).

On retient son travail incroyable de plumes sur des pièces qui en sont entièrement tapissés, clin d’œil à sa direction artistique du plumassier Lemarié.

Ce qu’on a particulièrement aimé

Les jeux de géométries et de couleurs qui dynamisent complètement les pièces de la collection et les partis pris qui viennent souffler un brin de féminité effrontée et moderne comme des bodies qui flottent sur des pantalons imprimés et une collection sportive mais avec beaucoup de personnalité.

Un pari réussi pour la maison Italienne qui souhaitait réveiller le style un peu trop vieillissant de ses collections.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin