FASHION / FASHION WEEK

New York FashionWeek : Quand le Grunge croise le Street chez PRISCAvera

Permettez moi de vous présenter l’un de mes défilés chouchous de la Fashion Week de New York. Si vous ne connaissez pas encore PRISCAvera, je suis là pour éclairer vos lanternes.

Lancé en 2015, donc encore à ses balbutiements pour une carrière de défilés, le label est fondé par l’Italienne Prisca Vera Franchetti, et a vu le jour à New York. Ses inspirations : les jeunes des années 90. Tops pastel, pièces froncées, imprimé tartan, col roulé à la fois grungie et un tantinet street mais comme si la fusion de ces deux influences donnait une sorte de version améliorée … Une esthétique à la fois détente et raffinée qui fait le petit succès de la marque outre-atlantique

Prisca Vera Franchetti, Photo from Office Magazine

DÉCRYPTAGE AUTOMNE HIVER 2020-2021

Pour cet Automne-Hiver 2020/2021, la créatrice pose le décor : Une bibliothèque en toile de fond la “General Society’s Library”, et l’interprétation de l’individualité et l’espièglerie féminine. La patte du label y est, on y retrouve des looks subtiles mais avec beaucoup de caractère.

La collection constitue une garde robe complète et hybride avec laquelle on peut jouer et adapter pour toutes les situations : du coup, on a souvent affaire à un beau jeu de juxtapositions :

Le haut corset emblématique de Priscavera est revenu ici en Baby Pink, familières, les doudounes sont asymétriques voire volontairement mal ajustées et se portent avec une robe tube métallique ou encore des micro robes à dentelle légère.

Ici, tous les détails célèbrent la femme juvénile mais qui apporte un style plus mature toujours avec cette touche subtile de sophistication de la part Prisca Franchetti et le style final donne quelque chose d’assez cool et dans l’air de notre temps !

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on linkedin