FASHION / FASHION WEEK

NYFW : Un nouveau vent de féminité pour Proenza Shouler

Au cours des dernières années, Proenza Schouler a imposé sa signature comme étant une par des jupes mi-longues fortement plissées et des blazers surdimensionnés. Les longueurs auxquelles nous étions habitués se sont visiblement raccourcis pour cette saison Automne-Hiver 2020-2021 mais d’autres éléments ont démontré leur envie de changement d’air...

En Backstage, Lazaro Hernandez a déclaré que pour cet automne, ils ont commencé à évoquer «l’idée de silhouettes qui se défaisaient, une ligne en zigzag, des choses qui se construisent, se déconstruisent». Les designers ont intégré toutes ces notions dans une véritable déclaration d’amour au chic urbain : Imaginer des vêtements ultra raffinés qui fonctionnent bien pour les femmes qui ont des vies bien remplies et l’impression d’avoir plusieurs journées dans une seule journée.

C’est ainsi qu’ils ont conçu leurs créations comme de vraies œuvres d’architectes. Ils ont notamment beaucoup utilisé l’asymétrie, pour exprimer leur propre idée de la femme moderne, dynamique et fatale : Une seule des deux épaules dénudée, des manteaux/cabans/ dont un côté est basculé sur l’une des épaules, des boutons uniquement d’un côté ou des robes déconstruites portées avec d’élégantes jupes crayons.

…Et le « SEXY IS BACK » avec des robes prêts du corps ajourées de façon subtile comme pour suggérer mais ne pas en faire trop non plus, et mises en valeur par la maille mais aussi en cuir chair et noir.

À côté de cela, des blazers oversize de la longeur d’une robe midi et monochromes, le tout se porte fréquemment avec des cuissardes.

Pas de doute, cette saison fait sortir les deux créateurs de leur zones de confort pour notre plus grand bonheur. Après tout, peut être est-ce la définition même de la femme des temps modernes ? Une femme qui peut transformer son look plusieurs fois dans une même journée tel un caméléon et avec les même vêtements et qui a tous les outils pour se transformer en belle de jour comme belle de nuit ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin