TRAVEL TIPS

Maman et globe trotteuse professionnelle : comment combiner les deux ?

woman-airport-boubouteatime

 

Dans notre société, on associe peu souvent le fait d’être maman avec la passion du voyage. D’ailleurs, les gens regardent souvent avec des yeux ronds dès que des mamans avec une profession un peu atypique comme la mienne ou toute profession en rapport avec le voyage ou encore celles qui voyagent simplement pour le pure plaisir à côté de leur métier, leur disent qu’elle voyagent au moins 1 fois par mois.

C’est drôle comme de mon côté par contre et cela avant d’assurer le job à durée indéterminée de maman, j’avais au contraire l’image de la femme/maman qui enchainait les destinations du globe qui enchainait trotteuse ….“Comment ? Mais comment tu arrives à t’organiser avec un bébé ? c’est pas trop dur de le voir peu souvent ? j’ignore comment tu réussis à entretenir ce rythme” traduction : J’aimerais être à ta place mais je n’ai pas le courage de le faire ou je n’en ai pas la possibilité” ou traduction 2 : ” Comment tu fais pour avoir la conscience tranquille et laisser ton petit plusieurs jours sans le voir ?” et les plus bienveillants diraient ” je t’admire, si seulement j’avais une once de courage, ou de notion d’organisation comme toi !”

 

Bref vous l’aurez compris, toute sortes de phrases les plus bienveillantes comme celles qui soulèvent de grands sous entendus, en veux tu en voilà, balancées ça et là par les gens qui n’osent probablement pas sortir parfois un peu de la norme et oser tout simplement transcender des limites pas si audacieuses que cela, car je vous rassure, je n’ai pas soulevé des montagnes pour pouvoir mettre en place le mode de vie que j’ai actuellement bien au contraire….
Bon, je ne vous cache qu’a la venue de mon fils je pensais dire Adieu à mes voyages même professionnels et mon rythme de femme hyper active tout simplement car je me disais que forcément tout allait tourner autour de mon enfant et qu’il était quasiment impossible de combiner vie de maman, vie d’épouse, et vie de femme à l’emploi du temps autant complexe et qu’incertain incluant des propositions de voyages professionnels parfois du jour au lendemain ( si ça m’est arrivé ! ).
Parce que je suis persuadée que beaucoup de mamans sont dans le même cas, ou même vous qui êtes encore sans enfants mais en couple et qui n’arrivent pas à s’organiser, je vais vous dévoiler çi dessous les différents points que j’ai mis en place pour réussir à combler ce qui est l’une des passions les plus fortes depuis toujours, travail et vie privée, c’est parti.

 

 

   1.    Savoir déculpabiliser

Depuis quand devenir maman, veut obligatoirement dire arrêter de se faire plaisir et de pouvoir entretenir sa passion pour le voyage ? ou dans l’autre sens, ne plus pouvoir accepter les voyages professionnels ? ou pour aller plus loin, que ce soit un voyage professionnel ou liés au loisirs ? C’est sur, ce qui ne sera plus jamais comme avant c’est le fait de devoir prendre en compte le fait qu’il y ait un petit bout qui dépende de vous et que vous devez vous organiser pour le faire garder du moins en journée, surtout si comme moi, l’option crèche n’est pas au rendez vous, que vous travaillez en free lance, donc que vos horaires sont incertaines et que celles çi n’ont ni commencement ni fin… et bien je vais vous annoncer une bonne nouvelle, non seulement il est totalement possible et même obligatoire de conserver quotidiennement des plages horaires pour soi mais en plus de cela vous avez le droit de ne penser qu’a vous ( ou presque car on a toujours bébé dans notre esprit en quelque sorte ), c’est à dire réaliser des choses uniquement pour vous : cela peut être d’une simple manucure dans un salon de beauté jusqu’a accepter justement un voyage professionnel ( et même si c’est le boulot, cela reste un moment à vous car lorsque vous vous retrouvez dans la chambre d’hôtel le soir, vous vous -retrouvez ainsi entre vous et vous même. c’est même bon pour la santé car lorsque vous revenez de ce moment pour vous, vous ne reviendrez que plus en forme pour aborder les moments entre bébé.

2. Mot maître : l’organisation

Déjà Lorsque l’on a pas d’enfant, on doit s’organiser alors lorsque c’est le cas, on doit s’organiser x100. En m’inspirant de nombreux exemples de mamans fortement occupées qui évoluent dans le milieu du digital, quelques noms de mes muses : Natacha Birds, Pauline, ou encore l’Américaine et youtubeuse Amberfillerup, j’ai réussi à mettre petit à petit mis en place une organisation musclée, motivée par le fait de voir de fabuleux exemples de mamans  avec un emploi du temps voyage aussi varié et etoffé qu’une femme ministre qui montrent que oui il est possible de mener une vie parfaitement equilibrée, et à trouver une harmonie entre vie de maman et vie de femme complètement active, et elles arrivent très bien à compartimenter les deux.

3.Veiller toujours à un garder un équilibre

En général, c’est l’instinct de maman qui joue sur ce coup là. On arrive plus ou moins toujours à veiller à ce que nos voyages n’empiètent pas sur la vie privée afin de préserver le meilleur équilibre qui soit, de mon côté, je procède de la sorte : je veille à ne passer dépasser deux voyages professionnels par moi et de quelques jours ou 1 seul voyage par mois mais un tout petit peu plus, mais en général, je suis toujours au courant bien à l’avance des voyages plus longue durée, ce qui me permet une meilleure organisation. Attention, je ne parle pas ici des voyages personnels, où à ce moment je voyage en famille car je tiens absolument à préserver mon équilibre et passer le maximum de temps avec eux en dehors du professionnel. N’oubliez pas le mot maître : l’équillibre. Ne soyez pas celle qui est trop aux abonnés absents car vos proches le ressentiront très rapidement et je peux vous dire que même un bébé en bas âge ressent le manque de sa maman, même s’il n’as pas encore la conscience d’un petit enfant de 5 ans et plus bien entendu, et ne culpabilisez pas sous prétexte que vous vous absentez quelques jours, car voyager et même voyager pour le travail ne peux être que bénéfique à doses homéopathique.

4.Rome ne s’est pas faite en un jour

Ne vous inquiétez pas, si vous semblez perdue au début, sachez que l’organisation de votre nouvelle vie quotidienne avec un bébé prend du temps à se mettre en place, pour ma part cela a bien du prendre 1 an et demi pour que j’arrive à trouver une bonne gestion de mon temps entre les multi tâches de la vie quotidienne qui m’animent, c’est vous dire ! Ce n’est que maintenant que je commence à peut près à à jongler entre tout cela et ce n’est que le début car j’estime que l’on est en constante apprentissage dans tous les cas qui puissent exister sur terre mais ça je ne vous l’apprend pas .
Et je terminerais juste par quelque chose d’essentiel, il y a certains métiers qui font exception à la règle comme le métier d’hôtesse de l’air ou de reporter, à ce moment là, je pense que cela relève d’un choix de vie non pas que les autres voies ne le sont pas, on a toujours le choix bien entendu, mais si on opte pour une vie professionnelle avec une forte dose de voyages, je pense qu’il y a quand même toujours moyen de “s’organiser” et de veiller à conserver des moments précieux et primordiaux pour la vie familiale, et de toute manière beaucoup d’éléments rentrent en jeu, si une maman opte pour le métier d’hôtesse de l’air par exemple, je pense qu’elle peut tenter le maximum pour ne travailler que sur des courts courriers et rentrer chez elle souvent le soir, après ce ne sont que des suppositions.

5. Voyager en famille

Voyager avec un bébé en bas âge ne m’a jamais effrayée, bien au contraire, et avec un enfant bien entendu encore moins. Plus vous ferez découvrir tôt à votre enfant le monde, mieux son esprit s’ouvrira aux autre, à la vie, et soumis à différentes cultures différents peuples, il adoptera très tôt une attitude débrouillarde, et s’ouvrira d’avantage aux autres, deux philosophies plus que jamais primordiales dans le monde actuel. enfin, voyager en famille, avec bébé, le mari etc contribuera à créer de merveilleux et inoubliables souvenirs qui resteront gravés à jamais. D’ailleurs si vous avez des témoignages à apporter à ce sujet ou sur l’article, n’hésitez en au aucun cas à me laisser un commentaire ou m’écrire où vous le souhaiter ? Bonne fin de week-end et voyagez bien !

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on linkedin