STORIES

Marie Laure Daillut, la girl boss bohémo mystique

C’est sûr, Marie Laure devait être une enchanteresse dans une autre vie. De son univers bohème chic et mystique, elle fascine naturellement et on la croirait sortie d’un autre monde. Depuis que la connais, c’est à dire depuis une bonne dizaine d’années, je l’ai vu passer par plusieurs vies professionnelles, toutes qui lui ont parfaitement collé à la peau. Cette sublime blonde au teint toujours parfaitement halé et aux airs de Karen van der Beek de la série Californication a plus d’un tour dans son sac. D’abord mannequin et au delà de son physique, on le comprend par l’aura incroyable qu’elle dégage, elle lance son blog ( Le monde est à nous ) à une époque où ils avaient le vent en poupe. Marie Laure avec son lifestyle et son univers atypique et inspirant, se démarque très vite dans le monde du 2.0 et sa personnalité créative dégage un beau mystère qui ne reste certainement pas inaperçu.

Profondément connectée à la nature, elle pars s’installer il y a quelques années dans ce qui colle d’avantage à son univers et à sa personnalité : le Pays Basque, royaume de la surf culture, de la nature sauvage et des choses simples, où elle vit aujourd’hui avec son amoureux, le talentueux photographe Sébastien Zanella et sa sublime petite princesse. C’est comme si cette installation dans le sud Ouest lui avait permis d’assoir pleinement son univers à mi chemin entre l’holistique, le bohème et finalement, Marie Laure se lance dans une reconversion qui fait sens à sa philosophie de vie : En tant que nutritionniste holistique et depuis plusieurs années elle met à contribution sa passion de la nature et de la beauté corps / esprit pour aider les personnes à retrouver une harmonie et un équilibre intérieures afin de les débloquer dans leur alimentation et finalement à trouver une harmonie corps / esprit.

En parallèle, Marie Laure a lancé une ligne de papeterie qui fait complètement écho à son monde : Entre des calendriers holistiques à thèmes et son mythique report book ( un agenda chargé de sublimes illustrations dont elle est l’auteur ), elle marque d’une encre indélébile sa signature créative reconnaissable parmi tous.

Portrait d’une femme des temps modernes à l’aura qui n’a pas fini d’intriguer et d’inspirer.

Hello Marie Laure, pourrais tu tout d’abord te présenter ? 

Hello Bouchra ! Je suis Marie-laure Daillut, je suis la fondatrice du site Le Monde est à nous! Conseillère en nutrition, naturopathie et herboristerie, praticienne Ayurvédique, je suis maman d’une petite fille de 8 ans, je suis végétarienne, je vis à la campagne dans une grande maison où lui et moi avons nos ateliers respectifs, j’ai un bouledogue Français qui s’appelle Luna et trois chats norvégiens.

On se connait depuis une éternité j’ai l’impression :) regrettes tu le pas qu’a pris le monde du digital aujourd’hui ou au contraire tu as réussi à l’apprivoiser à ta sauce ?

J’ai lancé mon site Le Monde est à Nous en mai 2006, autant dire, il y a une éternité pour la nouvelle génération! Evidemment en 15 ans le monde du digital a fortement été bousculé avec l’arrivée des réseaux sociaux, il a donc fallu s’adapter, se renouveler, essayer tours à tours ces nouveaux modes de communication, au final, je reste fidèle à Instagram où je publie régulièrement la poésie de mon quotidien, mais également Twitter où je suis engagée pour les causes qui me tiennent à coeur (l’écologie, la protection de l’enfance, les inégalités sociales, la protection des animaux, les violences obstétricales),  et bien évidemment, mon site internet où je propose mes services, mes créations et trouvailles à ma communauté.  

Au delà de ça, ton univers avec son identité créative forte est d’une authenticité comme on en voit rarement de nos jours et de surcroit très inspirant, que penses tu de l’univers du digital aujourd’hui en terme d’inspiration et d’identité visuelle, penses tu qu’on si perd de plus en plus ?

Je te remercie, j’essaie juste d’être la plus vraie possible, envers moi même et envers ma communauté – mes aspirations, mes choix de vie et mes engagements associatifs, sont tous tournés vers la vie, vers le végétal, vers l’art en général, mes publications sont donc en corrélation avec mes aspirations profondes, avec mon vrai moi. Elles m’accompagnent au fil des années et muent avec moi. Quand à parler des autres, j’ai un feed Instagram où je ne vois défiler que des comptes que j’apprécie vraiment, visuellement parlant c’est donc très enrichissant : je suis des peintres, des musiciens, des femmes engagées, des photographes, d’autres praticiennes du monde végétal … des personnes pour qui la créativité ou la poésie fait également partie de leur monde, et ça sans copié-collé. 

Comment as tu découvert la naturopatie et tout l’univers qui s’y rapporte ? était ce une évidence en terme de reconversion professionnelle ou c’est arrivé de fil en aiguille ?

Mon interêt a d’abord était émoustillé par la micro-nutrition, car nous désirions devenir parents – pendant plusieurs mois j’ai donc préparé mon corps à accueillir ce merveilleux bébé. Puis la suite c’est naturellement enchainé, j’ai réalisé une formation en nutrition pour apprendre à mieux nous nourrir, puis en naturopathie pour prévenir les maux que nous et notre enfant pouvions subir, grande amatrice de thés et d’infusions je me suis alors intéressée aux plantes et à leurs bienfaits, et ainsi de suite, pour finir avec l’Ayurveda qui à elle seule regroupe toutes ces pratiques. Au fil des années, ma communauté a suivi mon cheminement, beaucoup de lectrices me demandaient des conseils par e-mail et dans les commentaires de mes articles, c’est donc naturellement que j’en ai fais ma principale activité. 

Est ce que tu peux nous en dire plus justement au sujet de tes activités ( naturopathie, nutrition ) ? 

Aujourd’hui, ma mission est d’accompagner des femmes à oser exprimer qui elles sont réellement, à les aider à adopter une hygiène de vie qui les conduise vers un mieux être corps & esprit! Pour cela, je propose des accompagnements sur mesure pour les guider vers des univers qu’elles ne maitrisent pas tout à fait ou ne connaissent pas encore. Pour cela j’utilise l’Ayurveda, nous définissons ensemble leur type de Dosha et sur 4 semaines, je m’emploie alors à les guider pour qu’elles retrouvent la paix et l’harmonie dans leur coeur, leur corps et leur esprit – ainsi la confiance et l’harmonie retrouvée,  elles peuvent se lancer dans leurs nouveaux projets. 

Penses tu justement que la médecine actuelle reste finalement obsolète et ne s’est pas adaptée au monde d’aujourd’hui  ( que ce soit la médecine en générale et même le rapport patient- malade )

 Mes expériences personnelles avec le monde médical n’ont pas été concluantes – je n’ai jamais ressentie de respect pour le patient, de l’empathie ou bien encore de la bienveillance, mais plutôt une sorte de supériorité t’infligeant un mode de pensée unique, qui te dictes ce que tu dois faire sans même te laisser l’opportunité de discuter de la possibilité de faire autrement. Je pense entre autres aux consultations gynécologiques durant toute ma grossesse, ainsi qu’à mon accouchement et le suivi à l’hôpital, de terribles épreuves, que j’ai subit malgré moi … (j’en parle notamment dans le livre que je suis en train d’écrire) 


Tu es également créatrice / illustratrice de supports visuels tous aussi incroyables les uns que les autres dont le fameux “report book”, penses tu intensifier ce côté créa et agrandir ta collection pour le plus grand bonheur de tous ?

Encore une fois, je te remercie ! :) En effet “The Report Book” est sans conteste un de mes plus grands succès, nous sommes actuellement à la douzième année de publication! Chaque année je l’améliore pour qu’il soit au plus proche de nos besoins et nous serve au quotidien!  C’est mon compagnon de vie et de bien être, j’y note tout ou presque! Cette année j’ai pour la première fois lancé « Moon Calendar », un calendrier lunaire réalisée par mes soins, où s’entremêlent ma passion pour la lune, la photo, la poésie et le graphisme les photo ont d’ailleurs étaient réalisées un jour de pleine Lune, par mon bien aimé. S’en suit également une roue de l’année « Wheel of the Year » où sont représentées les différentes équinoxes de saisons, ses fêtes et sabbats à ne pas manquer! Cette année, nous allons célébrer les 15 ans de Le Monde est à Nous ! ces deux créations sont donc une façon de remercier, celle en qui je crois tant. 

Compte tu reprendre sur un support digital ( blog, journal ) dans le futur ou c’est un passé qui est bel et bien révolu pour toi ?

Mes activités étant très prenantes je n’ai plus le temps d’écrire pour mon journal comme auparavant – ceci dit je le fais quotidiennement pour mes apprenties, certaines de mes formations se font en distanciel via mon site web, par connexions sécurisées! J’y suis donc chaque jour connectée! :)  

Tu es une ancienne Parisienne, peux tu nous raconter ce qui t’as fait partir au pays basque ?

Je suis née dans les Alpes Maritimes et quand j’étais mannequin, j’ai beaucoup voyagé, j’ai en effet habitée Paris mais pas que, j’ai fais des sauts dans toutes l’Europe et ce, sur des courtes durées, je ne me considère donc pas du tout comme une Parisienne, plutôt une Européenne, voir même une citoyenne du monde! :)

Quand Le Monde est à Nous, a commencé à se faire remarquer, j’ai arrêté le mannequinat afin de totalement m’y consacrer! J’ai alors enchainé l’écritures d’articles, les voyages à travers le monde pour des campagnes, des invitations à des événements, des photoshoot, mon homme et moi avions des envies de vivre à l’étranger, comme si tout pouvait être mieux là bas et au fil du temps nous avons muris et avons simplement constatés que l’essentiel pour nous n’était pas de partir aussi loin, mais juste dans l’endroit où nous séjournions en vacances depuis deux été !

Et sur un coup de tête, nous sommes partis rejoindre la région des Landes dans le sud-ouest ! Ici nous retrouvions le calme, la nature, les promenades en bord d’océan entre midi et deux ou après la sortie d’école, la promiscuité avec les animaux, le vert des prairies du Béarn, le chant des oiseaux, tout ce qui nous manquait tant à la ville. C’était l’endroit idéal pour donner vie à notre famille. 

Est ce que tu vouloir vivre une expérience de vie à l’étranger dans le future ?

Nous sommes un couple qui vit dans le moment présent, avec une visibilité sur 4 à 6 semaines maximum, nul ne sait si dans le futur nous habiterons encore notre maison actuelle ou bien notre « Cabin in the Wood », nous poserons peut être nos valises en Ecosse, aux Indes ou au Portugal, tant que nous aurons une connexion internet pour nous permettre de vivre, peut importe où vivra notre famille. 

Un mot de la fin ( philosophie, infos particulières à ajouter )?

Tout est déjà en toi, je suis certaine qu’il te suffit d’exprimer qui tu es pour vivre ta mission de vie et contribuer à changer le monde.

Site web ( Booking Nutrition + Eshop : www.le-monde-est-a-nous.net )

Instagram : @le_monde-est_a_nous

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on linkedin