HOTELS / TRAVEL

Hôtel Les Cabanettes : Le petit bijou de la Camargue

C’est entre Arles ( Voir city guide Arles ) et Nîmes, deux “cités” au patrimoine culturel assez abondant, que se situe l’hôtel des Cabanettes, boutique hôtel 3 étoiles rétro futuriste qui sort complètement du lot au milieu du paysage sauvage et pittoresque de la région Camarguaise.

La Camargue, rien que le nom de cette région si particulière et emprunt d’une riche histoire culturelle résonne en comme un carillon de bonheur. J’avais eu l’occasion de m’y rendre il y a quelques années lors d’un voyage professionnel, et comment vous dire que c’était complètement tombée sous son charme ravageur.

BIENVENUE AUX CABANETTES…

Institution hôtelière bien connu des Sudistes amoureux d’une certaine vision de la culture hôtelière, La première chose qui nous frappe à première vue, ce sont les bâtisses à l’allure moderniste a été conçue dans les années 60, par l’architecte, décorateur et sculpteur Nîmois Armand Pellier, à la vision solaire et déjà visionnaire dans le passé.

Les Chttps://www.lescabanettes.com/abanettes, c’est une mise en Lumière sur un lieu emprunt de l’âge d’or du voyage, dont l’esprit a été bel et bien conservé par Gaelle et Aaron, les actuels propriétaires qui ont su moderniser son tout, mais en respectant cet oasis rétro sans toutefois le dénaturer.

ON PLANTE LE DECOR

C’est une surprise comme la Camargue sait en ménager, lorsqu’on veut bien se laisser surprendre. Au milieu de mas provençaux, l’hôtel tout droit sortie d’un décor rétro des années 60 fait complètement figure d’ovni à côté mais s’intègre harmonieusement bien dans la Petite Camargue, là où il se trouve. Et on peut dire qu’on retrouve jusqu’au bout l’esprit rétro motel puisque l’hôtel est situé en bordure de la nationale, parfait pour un halte d’une nuit ou deux avant de reprendre la route ( souvent des voyageurs dont la destination finale est l’Espagne ou l’Italie ) ou encore pour vivre la slow life, norme de la culture du voyage d’antan où justement on prenait vraiment le temps de se rendre d’un point à un autre, tout en profitant du défilé de paysages et d’univers de lieux divers et variés.

HISTOIRE ET ARCHITECTURE

L’hôtel Les Cabanettes a été construit entre 1965 et 1967, en Camargue, sur la commune d’Arles, à proximité du hameau de Saliers, selon un projet établi par l’architecte Armand Pellier (1910-1989). Un couple d’hôteliers est à l’initiative de ce projet. Le bâtiment initial a été agrandi entre 1976 et 1978 par Armand Pellier, auteur également d’une villa indépendante destinée aux propriétaires, implantée au nord de la parcelle (1976).

L’hôtel les Cabanettes est le fruit d’une rencontre : celle d’un couple d’hôteliers entreprenant et doté d’une grande ouverture d’esprit, avec un architecte singulier. Pressentant le développement du tourisme et la mutation des loisirs, les époux ambitionnent de créer un complexe touristique d’un nouveau genre comprenant, outre un hôtel et un restaurant, des équipements sportifs.

C’est grâce à la confiance des maîtres d’ouvrage et une certaine souplesse budgétaire qu’Armand Pellier a pu réaliser aux Cabanettes une œuvre architecturale représentative de tous ses talents qui témoigne aujourd’hui de l’émergence d’architectures de la différence en France pendant les années 1960.

Sa démarche prolonge sa pratique artistique antérieure : plasticité de la matière (qu’il s’agisse de la pierre, du béton, du bois, du fer ou de la céramique), travail sur le volume et son inscription dans l’espace, rapports d’échelles et de proportions (tracés régulateurs). S’y ajoute une recherche d’ordre organique qui ancre l’édifice dans son site dans une logique de dialogue et d’enrichissements mutuels, intégrant les données physiques, climatiques et plastiques de celui-ci.

On retrouve dans cet ensemble courbe, les signatures de l’architecte : tracés régulateurs, équerres en béton, son travail sur des matériaux qui lui sont chers (la pierre du Pont du Gard et le béton). Les espaces de vie au sud s’ouvrent sur le paysage, tandis que les espaces techniques et de circulation, orientés au nord, sont à peine éclairés par de petits pavés de verre. Aux Cabanettes, une succession d’ambiances s’adapte ainsi à l’utilisation de chaque pièce.

Armand Pellier, ancien compagnon du devoir, est également à l’origine de la création des décors et du mobilier de l’hôtel. Cet architecte aux multiples facettes, mêle ainsi création plastique et architecturale dans la réalisation de cette œuvre totale, contemporaine et à l’identité affirmée.

L’HÔTEL

On accède aux 29 chambres, alignées en deux arcs par de longs couloirs étroits et courbés, percés de minuscules carrés de lumière, dans l’esprit arty des années fin 60 début 70Dedans, ( Chambres comme autres espaces du motel à la Californienne) beaucoup d’éléments ont été conservés et c’est la que réside la magie : les consoles plaquées de bois sont d’époque par exemple, avec leur interphone intégré mais déconnecté, alors on peut toujours s’imaginer dans le scénario d’une intrigue de film us d’époque.

Avis aux fan de l’hôtellerie vintage et des films de Wes Anderson, vous aurez l’impression de voyager au fin fond de l’Amérique tout en restant dans l’hexagone, et dans un univers évoluant dans une région

À PROXIMITÉ

Non loin du Massif des Alpilles aux saveurs provençales mêlant olives, vin et lavande, la Camargue contraste avec ses rizières, longues plages sauvages, flamands roses et bien sûr ses chevaux blancs. Nous serions heureux de vous renseigner afin que vous et votre famille puissiez explorer et profiter de cette incroyable région.

Crédit photo : Karoline Kodlubaj et Marta Puglia

Infos d’ouverture spéciale COVID et susceptibles d’évoluer à tout moment, voir compte Instagram de l’hôtel :

Pour le moment, l’ouverture se fait tous les week-ends et à partir de Juin, tous les jours.

@hotellescabanettes

Site internet :

www.lescabanettes.com

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on linkedin