HOTELS

Tuba Club : le refuge estival le plus cool de Marseille

Bienvenue au Tuba Club : Un écrin protégé où tout semble plus sympathique et décontracté, à l’effet d’une Madeleine de Proust qui nous remémore tous nos souvenirs de vacances de jeunesse. Ce )concept hôtelier hors du commun et presque unique en son genre en France, semble préservé de toute zone de stress et de morosité, bref, le lieu “to be” où il faut absolument faire une halte cet été pour retrouver notre facteur “insouciance” un peu égaré cette dernière année.

On peut comparer cet ancien centre de plongée reconverti en hôtel intimiste, en une planque idéale estivale ou non, de copains, amateurs de farniente puristes du bleu de Jacques Mayol et fervents défenseurs du lâcher prise.
Tuba c’est également le trait d’union entre la mer et la terre ferme, l’eau et le minéral.

BIENVENU AU TUBA CLUB

Ce n’est pas pour rien que Marseille a le vent en poupe ces derniers temps. Ville-diamant brut à l’histoire aussi chargée que passionnante, dont les plus grands artistes ( architectes, plasticiens, hôteliers etc ) ont su déceler un véritable potentiel en terme d’énergie, d’atmosphère inspirante et dynamisante qui appel aux plaisirs de la vie, et au ressourcement de l’âme et à côté de cela, une population profondément ancrée dans son histoire avec une nouvelle génération qui arrive à créer un pont harmonieux avec le présent et la modernité.

REDONNER VIE À UN LIEU MYTHIQUE

Le Tuba Club fait justement parti de ce trait d’union parfait entre moderne, branché mais sans en faire trop et surtout sans dénaturer l’esprit “slow down” profondément ancrée dans la culture Marseillaise.

Partiellement détruit par les bombardements d’Août 1944, le bâtiment est revendu en 1946 et devient un hôtel, Les Roches Blanches. Au début des 70’s, une pizzeria vient compléter l’ensemble, sur la rue avec une grande terrasse.

Ici, au fil des années, on voit plusieurs propriétaires passer : Hôtel, pizzeria dans les années 70, puis les lieux ont ensuite revendus et scindés en deux : un restaurant, l’Escale, et un club, le Kon Tiki, en partie basse, avant de laisser place au début des années 80 au club de plongée ouvert sur la mer qui finit par sombrer dans l’oubli au fil des ans.

Si les deux fondateurs, Grégory Gassa et Fabrice Denizot on choisi de poser l’ancre ici, c’est avec la volonté prononcée de restituer au lieu son charme d’origine. C’est aussi pour inviter à la contemplation, à la paresse, ceux qui comme eux, courent le monde sans actionner le mode « pause ». La parenthèse Tuba leur est dédiée. Elle est brute. Sans artifice. Elle est juste. Juste là où il faut.

CHAMBRES AVEC VUE ET DOLCE VITA AU CABANON

Ce refuge préservé a de quoi animer tous les rêves des nostalgiques des vacances vintage mêlées à un état d’esprit authentique dont seule la cité Phocéenne connait le secret. Pensé en collaboration avec l’architecte Marion Mailaender, elle a tout de suite compris l’atmosphère que les fondateurs souhaitaient laisser transparaitre dans chaque espace du lieu.

Avec comme voisines en vis à vis les mythiques calanques autour du port des Goudes, c’est seulement 5 chambres posées sur l’eau avec vue époustouflante sur les calanques Marseillaises et l’un en duplex pour y accueillir plus family-friendly.

Les chambres y sont minimalistes et intimistes pour notre plus grand bonheur, avec des tonalités neutres et apaisantes comme pour adsorber au maximum la palette de couleurs captivante du paysage extérieur.


Une intimité qui, dès le pas de porte foulé,devient convivialité.

Propice à la rencontre et aux interactions conviviales, tout au Tuba club est fait pour convaincre les hôtes à quitter les chambres pour retrouver l’ambiance joviale du bar, la cantine, la plage entendu et partager l’esprit dolce vita et farniente du lieu où le temps semble s’être arrêté.

LE RESTAURANT ET LE BAR INCONTOURNABLES

La table du Tuba, c’est sans surprises un restaurant ouvert sur l’étincelante mer Méditerranée, avec 80 places assises dans l’esprit « cabanon de pêche » et deux terrasses surplombant la calanque.

À la carte, un joyeux mélange d’influences méditerranéennes : poisson grillé, ceviche, pâtes aux fruits de mer, langouste, fromages locaux ou italiens, pizza à garnir soi-même … bref le local mise en avant dans l’assiette.


Chez Tuba, le chef Antoine Teychené propose une nouvelle carte, à son image, toujours dans l’esprit méditerranéen et « made in juste à côté ». 

Le poisson de « retour de pêche » est toujours proposé au menu, quelle que soit la saison !

Les mots maitres du concept de la restauration made in Tuba, c’est la convivialité, le partage, et les tablées joyeuses et surtout des moments inoubliables où on s’abandonne sans la moindre hésitation.

LE BAR

Kevin Sabatier  a créé pour les lieux une carte en écho à la localisation exceptionnelle du lieu, tourné vers la Mer.
Au comptoir et sur la terrasse, le cocktail est à Tuba ce que la mixité est à Marseille : Épices, saveurs, histoires et partage se mêlent dans les élixirs du barman, et invitent à l’évasion. Le tout dans une ambiance sonore festive à souhait entre roche et mer.

GREEN FRIENDLY

Le lieu tient particulièrement à s’impliquer à la cause éco-responsable. Gregory Gassa et Fabrice Denizot ont mis en place une « charte verte ». Disponible en chambres et dans les espaces partagés, qui rappelle tous les éco-gestes à adopter et à respecter de la part des hôtes.

Ils soutiennent leur engagement contre l’importation du plastiques en Méditerranée en bannissant dans les espaces tout ce qui s’en rapproche : pas de paille en plastique ni degobelets jetables, de savons emballés ou produits d’entretien à la composition douteuse.


Pour suivre les informations du Tuba Club en temps réel //

www.tuba-club.com

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on linkedin