TRAVEL / TRAVEL GUIDE

Travel guide : Majorque, le Nord et ses diamants bruts

Nous voici dans la troisième et dernière partie de ce carnet de voyage de Majorque la belle, et je sais que beaucoup d’entre vous l’attendent. À ce que l’on dit, le Nord serait la partie la plus pittoresque de l’île, du fait de ses coins naturels plus sauvages que le sud, cela reste à discuter et cela dépend de ce que vous appelez pittoresque. Je pense personnellement que chaque coin de l’île a son lot d’authenticité sauf peut être les plages côté Palma, plus urbanisées et soumises au tourisme dit de masse.

SÓLLER ET SON PORT DE CHARME

Sóller et le Port de Sóller, paradis insulaires à l’abri du tumulte, sont nichés dans une vallée fertile sur la côte Nord-Ouest de Majorque à l’ombre de la Serra de Tramuntana, déclarée Patrimoine Mondial par l’Unesco.

Sóller a traversé l’histoire de l’île, habitée depuis l’époque talayotique, occupée par les Romains et les Maures (son nom vient du mot arabe “Suliar” qui signifie coquillage), son histoire est aussi profondément liée à la France.

SON TRAIN LÉGENDAIRE

Si la visite de Palma et de Sóller sont deux moments forts dans un séjour à Majorque, le charmant vieux train de bois qui relie les deux villes ne l’est pas moins. Échappant à l’agitation urbaine, il traverse de paisibles paysages de campagne avant de se frayer un chemin en grimpant dans les contreforts de la Serra de Tramuntana. Après avoir traversé tunnels et vallées étroites, il finit par émerger au-dessus de Sóller. Voilà un excellent moyen de se rappeler que le trajet importe parfois plus que la destination.

DEIA

De tous les villages accrochés aux flancs occidentaux de la Serra de TramuntanaDeià est incontestablement celui qui possède le plus de charme. Il aurait même des petits airs de Toscane avec ses maisons en pierre merveilleusement conservées qui s’étagent sur la colline surmontée d’une église.

Il n’est donc pas surprenant que Deià ait toujours attiré les artistes, parmi lesquels le poète anglais Robert Graves – on peut d’ailleurs visiter sa maison. Cerise sur le gâteau, la plage de Cala de Deià est l’une des plus jolies de l’ouest de Majorque.

LE PAYSAGE CÔTIER DU CAP DE FORMENTOR

Le Cap de Formentor se trouve au bout d’une étroite péninsule, là où la spectaculaire Serra de Tramuntana rejoint la mer. La route qui longe la côte est sinueuse, mais elle réserve des points de vue époustouflants.

À chaque virage, on est surpris par les merveilles de la nature : des pics déchiquetés qui surplombent la mer, des pinèdes et des falaises abruptes qui enserrent de superbes étendues de sable. C’est ici que les plages et les criques sont les plus isolées et aussi les plus époustouflantes.

VALDEMOSSA

Bien placé sur la liste des plus beaux villages des îles Baléares, Valldemossa s’enroule au pied des contreforts orientaux de la Serra de Tramuntana. Outre l’église et les petites rues pavées, l’ancien monastère royal est aujourd’hui le principal point d’intérêt touristique du village. C’est là que Frédéric Chopin séjourna durant l’hiver 1838–1839 avec sa maîtresse George Sand. Le festival dédié au célèbre compositeur français, qui s’y déroule tous les étés en août, est une des manifestations les plus intéressantes à Majorque.

POLLENÇA, CENTRE CULTUREL ET ARTISTIQUE

Cette fois ci, nous nous dirigeons au niveau de l’extrême nord de l’île de Majorque…

Pour la petite histoire, C’est cet ancien village de pêcheurs qui a connu son heure de gloire grâce à Agatha Christie avec son récit « Problem at Pollença Bay » publié en 1939. Avec son dédale de ruelles étroites et de bâtiments ocres, voilà un endroit où vous vous sentirez proche de la riche histoire de l’île.

Extrêmement prisée les touristes en haute saison, Pollença a réussi à conserver son caractère unique, avec entre autre plusieurs festivals et événements signatures organisés toute l’année.

Ainsi, que vous choisissiez d’admirer les nombreuses galeries et boutiques d’art autour de son centre, de vous plonger dans son histoire riche qui remonte à bien avant l’ère romaine, ou de randonner à travers les montagnes et les sentiers du littoral, vous marcherez dans le sillage des nombreux écrivains, artistes et amateurs de beauté qui ont choisi de faire de Pollença leur foyer.

J’ai répertorié ici, les principaux points de visites du Nord de l’île, elle en compte bien entendu bien plus que je me ferais un plaisir d’explorer lors d’un prochain voyage sur place.

N’hésitez pas à consulter mon carnet de voyage sur Sóller, et vous inspirer d’avantage, ça se passe : ICI

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on linkedin