FASHION / FASHION WEEK

Paris FW : Tout ce qu’on a retenu

Après 1 mois de défilés à travers le monde sous un rythme effréné, D’abord Copenhague, puis NYC, en passant par Milan pour enfin terminer par Paris qui fait la cloture officiel de cette saison de prêt à porter, Retour sur cette semaine Parisienne où un véritable vent de renouveau et de messages évocateurs ont soufflé sur la capitale de la mode.

UNE FEMINITÉ CONQUÉRANTE ET AFFIRMÉE

La femme décrite par les designers pour cette saison Automne Hiver 2020 2021, est à l’image de notre époque : elle fait face et évolue dans un monde tourmenté et noyé dans un courant médiatique exacerbé.

Chez Dior, la styliste engagée Maria Grazia Chiuri s’associe à l’artiste Claire Fontaine, présentant un set up criblé de messages illustrant des slogans féministes acidulés et colorés ainsi que des mots forts et évocateurs dans le but de s’inspirer et de faire résonner le public. Des termes comme « Consent », « Women Raise the Upraising » et « Women’s love is unpaid labour » trônaient autour du podium.

Dior Automne-Hiver 2020 2021 / Photo from Elle

Pour illustrer cette philosophie forte de la féminité moderne, Maria Grazia s’est inspirée des archives de la maison, reprenant des motifs, formes, et surtout les déclinaisons de carreaux que monsieur Dior appréciait grandement pour les travailler sur différents supports et pièces : Jupes, cabans, foulards, capes à franges etc.

Chez Givenchy, Place aux femmes-Héroïnes, mélange de puissance et de féminité mi envoutante mi mystérieuse. Sur cette saison, Claire s’inspire d’un savant mélange d’âge du cinéma Français et des reflexions sur l’art de la performance, clin d’oeil à la célèbre Nouvelle Vague.

Mystère cultivé par de longues capelines en feutre noir ou des costumes légèrement amples. Les coupes sont plutôt langoureuses, comme pour souligner leur refus de rendre leur quotidien inconfortable.

LA QUESTION DE L’ENVIRONNEMENT D’AVANTAGE MISE EN AVANT

Balenciaga fait parti de ces défilés qui ont le plus marqué le coup. Demna Gvasalia a présenté la collection autour d’un décor d’ambiance apocalyptique, avec un mélange de classicisme et d’atmosphère austère. Les premiers rangs étaient volontairement noyés dans l’eau pour renforcer l’effet, la musique elle, était classique sur un ton angoissant voire dérangeant.

Balenciaga Automne-Hiver 2020 2021, Photo from Vogue

L’idée ? Eveiller les consciences sur la question du dérèglement climatique et faire réfléchir activement. Demna Gvasalia illustre avec brio et avec une poésie complètement dramatique le climat de l’époque actuel au sens propre comme figuré.

Défilé Marine Serre, Automne-Hiver 2020 2021

Chez Marine Serre, l’une des créatrices Françaises les plus engagées et pionnière dans le domaine, met comme à son habitude l’actualité et les “first world problems à l’honneur”.

Comme à l’accoutumée, la créatrice dépeint de manière spectaculaire l’urgence climatique en décrivant un paysage post apocalyptique. Elle écrit ainsi la suite du déroulement des événements en mettant en avant une féminité qui ré-émerge à travers des robes fluides parsemées d’empiècements mêlant différentes matières et textures. Comme à chacun de ses défilés, les enfants se joignent à la fin de la représentation, incarnant la promesse de lendemains plus optimistes. Un beau message d’espoir dont nous sommes réceptifs en ces temps austères.

Mais le clou du spectacle, ce sont les masques que portaient les mannequins, faisant ainsi complètement sens à la période d’épidémie mondiale de Coronavirus que nous traversons actuellement.

UN VENT STYLISTIQUE IMMUABLE

Pour le plus important défilé de cloture de fashion week Parisienne : Nicolas Ghesquière pour Louis Vuitton nous fait réagir à sa manière en faisant confronter les différentes époques à travers les silhouettes du défilé. Le décor, lui est ahurissant puisque telle une frise historique, le styliste fait représenter toute l’histoire des costumes de France par de vraies personnes comme un tableau vivant. On est aussitôt transporté dans les différentes époques surement pour mieux comprendre les rencontres stylistiques des courants mode du présent et un l’importance de l’attachement au passé pour mieux avancer.

Le show organisé dans l’iconique cour du carré du Louvres faisait directement reference aux costumes de l’histoire de France, traversant les siècles et leur rendant hommage tout en les twistant avec des détails plus futuristes et des coupes modernes. Un défilé au décor complètement extravagant, avec un intervention passé-présent-futur racontée avec logique et poésie.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin