TRAVEL / TRAVEL GUIDE

Travel guide, Majorque, la belle surprise Partie 1 : Palma

Comment décrire Majorque sur le vif ? l’île aux différents visages n’aura décidément pas cesser de surprendre quant à sa richesse et son potentiel naturel et culturel, et en particulier l’été dernier, été pris un peu au dépourvu par la période épidémique,

L’île qui coexiste avec ses consœurs des Baléares : Ibiza et Minorque, et alors que l’on attribue d’avantage à Ibiza l’image d’île festive, Majorque n’en est pas épargnée pour autant : elle aussi, bien qu’a plus petite dose jouit d’une ambiance divertissante, haut lieu de tourisme estival balnéaire en Méditerranée. Encore une facette de la destination sur médiatisée, au détriment d’aspects bien plus authentiques, plus sauvages, d’un tourisme plus serein, et même un éco tourisme qui semble se dessiner peu à peu.

En tout cas, de ce que les Européens connaissent des Baléares, c’est cette proximité et cette facilité à s’y rendre. Et de la France, à moins de deux heures d’avion, c’est pratiquement la porte d’a côté.

C’est tout à fait par hasard que je me suis tournée vers Majorque l’été dernier. Voyage familial annulé au Mexique, ( vous savez pourquoi ), avec des envies de plages persistantes et ne voulant me tourner vers des coins balnéaires bondés de France, j’avais par hasard entendu que cette année c’était probablement l’occasion ou jamais de tenter les Baléares dépourvu exceptionnellement de tourisme de masse puisque la plupart des nationalités l’avaient déserté pour les raisons que vous connaissez.

Aussitôt les billets pris, les hôtels réservés un peu sur le tas, nous décidions de profiter de la découverte de Palma, dans toutes ses facettes et du Nord dont j’avais tant entendu parler. Nous nous étions dis que nous verrons sur place, si ça “matche”, et si après avoir taté le poul de l”île, nous voudrions éventuellement prolonger notre séjour.

SEMAINE 1 : PALMA, LA NOUVELLE CAPITALE EN VOGUE

Elle est considérée comme un nouveau vent frais de l’Espagne. D’ailleurs, c’est l’une des destinations week-end favorites des Espagnols.

Autrefois un peu boudée pour cause d’une construction peu esthétique de gratte ciels dans sa baie, c’est une tout autre image que véhicule Palma, qui semble avoir ressorti ce qu’il y a de plus précieux en elle.

Et puis, il faut bien l’avouer n’y a pas que la plage à Palma et le port de plaisance mais tout un patrimoine culturel lié à la ville qui n’a pas fini de surprendre, telle un diamant brut qui se laisse découvrir peu à peu.

Ce qui se trouve limite être comme un secret bien gardé par les connaisseurs, ce sont les fondements : Demeures aristocratiques en pierre blanche sculptée ouvrant sur des patios à la végétation luxuriante, cathédrale, monastères, églises, musées, opéra, théâtres…

À FAIRE ABSOLUMENT

Street Food

  • Le Mercat de Olivar ( marché couvert ) testé et approuvé

Marché incontournable à tapas à Palma, c’est un des plus achalandés et des plus convoités de la capitale.

Mercat de Olivar, Palma, Photo by Helen Cummins

Sa particularité : les étals sont regroupés selon les produits vendus et répartis en deux espaces uniques. Dès l’entrée, tous vos sens sont en éveil, les couleurs, les parfums, les bruits du marché vous plongent dans une ambiance populaire et conviviale. Son autre atout majeur ? sa situation unique au cœur de la vieille Ville : n’hésitez donc pas à combiner votre visite avec la découverte du patrimoine historique et culturel exceptionnel de Palma.

Plus d’infos : Web

Adresse :  Plaça de l’Olivar, s/n, 07002 Palma, Illes Balears, Espagne

Mais aussi : le Marcado gastronomico de San Juan non testé mais qu’on m’a beaucoup recommandé

Adoré des Majorquins, Le bâtiment est installé dans un ancien abattoir, bâtiment moderniste du début XXe siècle. Il s’y aligne une succession d’étals proposant des produits alimentaires et une vingtaine de kiosques pour déguster tapas et verres de vin. On choisit à l’intérieur et, si le temps est beau, on s’installe à l’extérieur sur de grandes tables.

La meilleure Paella

  • Calixto Palma, testé et approuvé

Dans une petite place à l’abri des groupes de touristes, demeure un restaurant à la devanture discrète mais des plus typiques, tenu d’une main de maitre par une famille aux valeurs authentiques et passionnés par la transmission d’un produit du terroir Espagnol dont la démocratisation et la célébrité l’ont un peu trop dénaturé : je parle bien entendu de la paella.

Calixto se spécialise uniquement autour de ce plat, et il le fait bien, autour de subtiles déclinaisons. En entrée, il propose simplement un aïoli frais et maison et c’est simplement bien comme ça.

Calixto :  Plaça Banc de l’Oli, 14, 07002 Palma, Illes Balears, Espagne

En soirée

  • Abaco Bar

Abaco est ce lieu assez représentatif de la richesse architectural du vieux Palma. Auparavant ancien palais baroque du XVIIe siècle et désormais bar à cocktails c’est une succession de pièces toutes plus démentes les unes que les autres avec débauche de fleurs et de fruits frais, de tableaux, d’objets. Les cocktails sont un peu onéreux à partir de 18 € mais l’expérience en vaut la chandelle, limite incontournable tant pour leur qualité à tomber que pour l’ambiance délirante.

Adresse : Carrer de Sant Joan, 1, 07012 Palma, Illes Balears, Espagne

QUELQUES LIEUX À NE PAS RATER

On commence par l’incontournable cathédrale Basílica de Santa María qui, se dressant en hauteur, semble veiller sur la ville de Palma.

Outre la découverte du monument à proprement parler, vous pourrez visiter le musée attenant et vous offrir une vue à couper le souffle sur la ville depuis les terrasses.  Outre l’intérieur, qui révèle plusieurs siècles d’histoire et d’architecture grandiose ( vitraux et rosaces qui illuminent l’intérieur de leur lumière, fresque d’art contemporain réalisée par Miguel Barceló, …) ne ratez en aucun cas un détour par ses sublimes terrasses.

Une fois parvenu sur les terrasses, qui se situent à 48 mètres de haut, vous découvrirez les quartiers et monuments de Palma sous un autre angle. Sous vos yeux, se dressent le port, le parc maritime, le Palau March, la Llotja ou encore la Almudaina.

Le Quartier du port de Portixol-Molinar

À la manière de la Tronche dans notre Saint Tropez national, le quartier de Portixol-Moninal est très prisé des locaux.

D’abord doté d’un passé de village de pêcheurs il y a bien longtemps de cela, aujourd’hui, l’ambiance est tout autre puisque depuis quelques années, c’est un vrai condensé de la branchatitude locale.

Ainsi les maisons de pêcheurs du front de mer ont-elles été restaurées,  et de nouvelles constructions plus modernes s’y sont adjointes, faisant, aujourd’hui de Portixol et Es Molinar, de véritables lieux de villégiature haut de gamme, mêlant avec charme l’ancien et le nouveau.

Mais ce qu’on préfère le plus là bas, c’est sa promenade le long de la mer, où un agréable sentier a été aménagé. On y croise cyclistes, rollers, planchistes, runners … Mais il est aussi agréable de s’arrêter y boire un verre ou encore profiter des nombreux restaurants où la gastronomie est mise à l’honneur.

Manger et Dormir

Une adresse incontournable est le Portixol hôtel, du haut de sa bâtisse mêlant moderne-minimalisme et architecture aux tons blancs et à l’esprit balnéaire, ce boutique hôtel de charme et sont restaurant à La cuisine raffinée sans oublier le décor pointu ne pourront vous laisser insensibles.

Portixol hôtel : Carrer de la Sirena, 27, 07006 Palma, Illes Balears, Espagne

Plus d’infos : ICI & Instagram

Actuellement fermé pour cause du COVID, si vous souhaiter régulièrement en savoir plus, n’hésitez à pas à vous rendre sur le site web où les infos sont régulièrement mises à jour

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin