TRAVEL / TRAVEL GUIDE

Travel guide : Majorque, les plus belles plages du Sud

Des articles sur les plus belles plages de Majorque, vous allez en trouver, ce n’est certainement pas ça qui manque alors je ne vais sûrement pas inventer la poudre. En revanche, ce que je vais tâcher de faire, c’est de vous faire découvrir mes coups de coeurs à moi, avec mes propres impressions et de la manière la plus spontanée possible, en espérant que je vous aurais au moins donné la curiosité de vous y rendre et de découvrir par vous même ( lorsque vous le pourrez à nouveau bien entendu).

Après la revue sur Palma, voici la tant attendue suite de mon guide spécial “Majorque authentique”, et quoi de mieux que d’attaquer directement par un sujet qui rien qu’a son évocation appelle au rêve : La mer.

Il faut dire qu’en presque 1 mois de fréquentation de la plus vaste île des Baléares, j’ai eu le temps de parcourir, tester, et finalement sélectionner les plages et criques (“calas” ) qui sortent tout droit d’un décor de film romantique des années 50/60 et qui échappent encore aux radars des touristes.

Et bien que j’ai pu reconnaitre que les plages dites classiques ont été particulièrement agréables à fréquenter cet été, puisqu’elles ont été complètement désertées par bon nombre de monde, cela a été un véritable bonheur de “road triper” quotidiennement à la recherche des plus belles perles rares balnéaires de la Méditerranée.

Les plages/criques que je vais vous évoquer, valent complètement le détour mais attention, leur accès se mérite, sinon ce serait bien évidemment trop simple. mais lorsque le travail de chasse au trésor est réalisée, la récompense au bout du chemin en vaut plus que la chandelle.

Dans un premier temps attardons nous sur les plages du Sud. Les plages du nord quant à elle feront l’objet d’un autre édito.

DES CRIQUES QUI SE MÉRITENT

Caló des Moro

Le Caló des Moro, à quelques kilomètres de Santanyi, ne se distingue pas par sa largeur, mais le paysage, en revanche, par la beauté spectaculaire de son aspect qui mêle à la fois, pittoresque sauvage et paradisiaque : cette petite bande de terre est une scène authentique surplombant un décor bleu et rocheux. 

Au milieu des pins qui semblent admirer sa splendeur, l’eau se trouve dans un long bassin : la transparence de la mer donne cette impression. L’eau est peu profonde, parfaite pour ceux qui aiment nager confortablement, et il y a des bancs de petits poissons qui nagent dans la crique. Vous pouvez chercher votre place au premier rang tôt le matin, ou vous asseoir sous les rochers rougeâtres pour regarder le spectacle d’en haut. Dans tous les cas, vous vous sentirez très chanceux.  

L’accès

Attention, la quête pour se retrouver face au paradis n’est pas des plus aisées mais en vaut l’acharnement, vous l’aurez compris.

Pour la préservation de l’environnement naturel de la cala, il est obligatoire de stationner dans le parking habilité à cet effet.

Si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté pour vous retrouver seul sur cette plage, rendez y vous :

  • En pleine semaine, de préférence hors saison et pour profiter de températures élevés, entre la dernière semaine d’Aout et les deux premières semaines de Septembre ou encore au Printemps
  • Tôt le matin toute l’année, cela fonctionne aussi

…Et Cala S’Almunia, sa jolie voisine à ne pas rater

Comment ne pas la considérer comme l’une des cartes postales de Majorque. Cette petite crique de sable et de galets formée par la mer et le vent comme un embarcadère, est l’objet de convoitise des plus grands passionnés des expériences balnéaires qui sortent des radars et désireux de fuir les gros blocs de touristes.

Et bien entendu, pour ne rien compliquer, L’accès par la route est plutôt difficile sinon elle ne lui aurait pas attribuée la réputation de crique exclusive . Il est conseillé de garer son véhicule à côté des maisons de Sa Comuna, qui se trouve à 1.1 km du chemin menant à Cala S’Almunia.

L’affluence de cette plage est moyenne (hors Haute saison), due à la difficulté que l’on peut rencontrer pour y accéder.

La plupart des personnes iront s’installer aux pieds des maisons alors que sur la droite vous trouverez une petite plage de sable. 

  • Le snorkeling et la farniente

Tout comme sa voisine, Caló des Moro, elle aussi se révèle être un excellent site de snorekling et même de plongée. On y plonge au dessus des rochers, sans aucun danger et vraisemblablement pour y vivre la dolce vita Majorquine.

Cala d’or, la slow life en famille

C’est l’une des criques les moins authentiques parmi les authentiques du sud mais j’ai choisi de la mentionner, car je pense qu’elle reste tout de même incontournable pour les familles avec enfants à la seule condition de s’y rendre en heure creuses car elle vaut le détour car lorsque celle ci est peu fréquentée, hors forte saison estivale et cette année pour moi à cause du COVID, c’est un eldorado de sérénité.

La crique, est autant de promesses de journées ensoleillées passées à profiter dans le calme d’une mer idyllique, avec cette sensation agréable d’être sur une île, loin du tumulte continental. Autour de la ville de Cala d’Or, la nature y est également spectaculaire avec le parc naturel de Mondrago tout proche de celle ci.

La région compte également une belle brochettes de criques voisines qui méritent de s’y attarder : n’hésitez en aucun cas à prévoir 1 semaine complète dans le sud de l’île afin de ne rater aucune étape de votre slow holidays.

…Et ses environs

La ville de Cala d’Or est un petit bijou mais ses environs sont également intéressants et méritent d’être explorés. La ville importante la plus proche est celle dont dépend Cala d’Or, Santanyi. ( je m’y attarderais lors d’un prochain edito).

On passe volontairement un saut au le village de pêcheurs Porto Petro, à taille humaine dont la promenade sur la jetée se fait facilement à pied, et à seulement cinq minutes de là. Porto Petro, petite ville pittoresque qui a su conserver son authenticité et où par exemple, l’on peut s’arrêter boire un verre et déguster une glace maison, en savourant une ambiance hors du temps.

Le Dimanche matin, un marché a lieu à Felanitx, reconnu comme l’un des meilleurs de l’île. On y trouve de l’artisanat local intéressant. À quelques minutes de la ville se trouve également le parc naturel de Mondrago, offrant de magnifiques panoramas qui plongent dans la mer à travers d’impressionnantes falaises.

Es Trenc, avec ses allures de tropiques

On la croirait sortie toute droit d’un paysage Caribéen, la plage de Es Trenc est vraisemblablement l’une des plages de Majorque qui sort le plus de l’ordinaire et l’effet “temps qui s’arrête” est plus que ressenti.

Un plage préservée

Ce cadre naturel reste, fort heureusement, préservé grâce, notamment, à une forte mobilisation des populations locales. En effet, le projet de transformation du site en une vaste station balnéaire et un golf, a avorté, et pour le plus grand soulagement de tous.

Un paysage spectaculaire

Adossé à la plage, se trouve la zone dunaire qui regorge de végétation particulièrement tolérante au sel. Vous pourrez y observer des salicornes, des cristes marines, du fenouil marin, des tamaris ou encore des joncs…

Un passage par la route qui traverse les Salines et Salobrar de Campos et plus que nécessaire si vous souhaitez éblouir vos yeux d’une telle beauté naturelle classée et zone protégdée depuis 1991 comme ANEI (Area Natural d’Especial Interès – Aire naturelle d’intérêt particulier). Elle est ainsi préservée de la spéculation immobilière et du tourisme de masse. Sa faune et sa flore sont également protégées. La zone des marais salants est clôturée mais observable de cette route.

L’accès

On y accède par deux moyens :

Deux accès à cette plage. L’un gratuit et l’autre payant. Pour bénéficier de la gratuité, il faudra faire un petit effort de 20 minutes de marche … et cela dans un cadre paradisiaque :

Il faut partir du centre de Colonia de Sant Jordi (niveau de la plage d’Es Moli) et traverser 3 plages (Es Moli et les deux plages de Peregons) : au bout, la récompense.

On peut également utiliser le parking payant des Salins et ainsi arriver directement au centre de la plage.

À noter : Comme toute plage / crique majorquine paradisiaque qui se respecte, la forte fréquentation en haute saison est de mise alors le même conseil revient encore et toujours :

Pour les familles avec enfants, et contraintes par les vacances scolaires, rapprochez au maximum vos dates de séjour à la fin de la haute saison ( plutôt donc fin Aout ) ou aux vacances du Printemps ou si cela est compromis, privilégiez le matin tôt ou en fin d’après midi.

Pour ceux qui en tout cas peuvent se permettent le hors saison, la période idéale est début Septembre.

L’incontournable ambiance de Cala Lombards

Une playlist qui passe en boucle les tubes de l’été Espagnols des années 80/90 dans la seul beach house de la crique, et des gens qui dansent en faisant du sur place, faisant la queue et attendant que leur commande de cocktails / bière locale soit prête. pas de doute, nous sommes bien dans l’ambiance fiévreuse et douce en même temps de Cala Llombards.

Pour le coup, ne peut pas passer à côté de Cala Llombards ( oui je l’ai aussi dit pour les autres criques sélectionnées, navrée).

Formée par l’embouchure d’un torrent, qui a créé lui-même plusieurs petites criques aux alentours, elle est encadrée par des pins odorants et abritée par des falaises abruptes et son eau bleu turquoise transparente et peu profonde en fait un lieu idéal pour les jeunes familles mises au parfum.

Le snorkeling se pratique également avec délectation.

Comment y accéder

Elle est facile d’accès en voiture, grâce à son parking gratuit, mais elle n’est pas accessible par autobus.

Et les pour les aventuriers

Pour les adeptes de randonnée, plusieurs excursions partent de cette plage, passant par des villages et autres plages, pour arriver, pour l’une d’entre elles, à Calo des Moro par exemple.

Un débarquement en bateau en vaut la chandelle, et la bonne nouvelle et que vous pourrez facilement y accéder par ce moyen plus que tentant.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin